Navigation | PREFACE

PREFACE


Bonjour, 

Je vous présente ici une fiction en cours de rédaction. Je me suis basée sur des lieux géographiquement vrais, la plupart du temps, relevant un certain penchant d’un quartier plutôt qu’un autre. L’histoire se déroule à Tokyo, dans le quartier Shinjuku. Je n’ai pas souhaité accentué le côté très dynamique et touristique de ce quartier mais j’ai mis en avant ce qui fait sa spécificité, selon moi, comparé aux autres quartiers de Tokyo : c’est le quartier gay. Néanmoins, il n’y a pas un bar gay tous les deux mètres, mais disons que c’est là où les homosexuels se rendent le plus souvent. 

Ensuite, à l’intérieur de ce quartier se trouve l’arrondissement de Kabukicho. Cet endroit est réel, et est considéré comme un quartier chaud. Néanmoins, pour nous occidentaux, cela n’a pas la même définition. On s’attendrait peut-être à des stalkeurs, des malades mentaux, des gangs qui veulent vous casser la figure, des prostituées,… En vérité, c’est là que se trouvent le plus de bars à hôtesses, et la chose la plus dangereuse que vous risquez de rencontrer est une japonaise habillée en soubrette vous distribuant des prospectus. (Je tiens à préciser que ce n’est pas parce que ce quartier « chaud » est comme cela qu’on ne croise jamais de fous à Tokyo).

Kaoku est, quant à lui,  une totale invention. Kaoku, ou 家屋, signifie « maison », ou peut être traduit par « home » en anglais. Rien n’est laissé au hasard et je voulais montrer par là cette notion de nouveauté absolue que subit le personnage principal.

TOKYO → SHINJUKU →  KABUKICHO → KAOKU

Je vous souhaite une bonne lecture.

Par Ravish Me le 4 mars, 2013 dans

Recherche

Recherchez aussi :

Articles récents

Quatrième de couverture

L'intensité et la profondeur du firmament ancrés contre moi méritent toutes les guerres. J'ai cherché longtemps sans savoir où j'allais. Dans ces rues sales, j'ai retrouvé une pépite tintinnabulante qui m'a soulevé des âcres fonds. D'étranges symboles y étaient gravés, alors j'ai su. Les hurlements brisés résonnaient mais je voulais seulement redécouvrir ce ciel. En suffoquant, j'ai plongé dans tes yeux.

Ravish me

Histoires d' E/elles |
Jexist |
Bogossgayblog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Bulb12honey
| Emiliogpkv
| Carinepadovana